Boissons
Non-Alcoolisées

La filière des Boissons Non Alcoolisées est l’une des plus innovantes de tout le secteur alimentaire, tirée par les nouvelles demandes des consommateurs et l’intégration de nouvelles matières premières.

Les nouvelles recettes promettent zéro additif, zéro conservateur et zéro sucre. Les professionnels de la filière des jus se sont ainsi engagés dans une Charte collective visant à réduire de 5% la teneur en sucres ajoutés des nectars, et à limiter à 6 grammes par litre la quantité de sel ajouté dans les jus de légumes

Les boissons énergisantes font elles aussi peau neuve. Elles explorent les substituts naturels tels le guarana ou le ginseng pour remplacer la taurine et séduire les clients en recherche d’options plus saines. De nombreuses start-ups surfent sur cette vague.

Il y avait la bière sans alcool, la tendance est maintenant aux spiritueux sans alcool. Gin sans alcool, whisky sans alcool, vin sans alcool, le coût et les techniques de production sont les mêmes, à l’exception de la dernière étape, qui consiste à libérer l’éthanol. Une manne pour l’industrie car le zéro échappe aux taxes qui frappent l’alcool, de 60 à 80 % selon les pays. 

Pour les eaux enfin, la part de marché française reste stable (40%) dans un marché mondial en forte croissance. Fruit de plus de 2 ans de recherche et innovation, la première bouteille 100 % recyclée et recyclable a vu le jour en France.

La filière se veut exemplaire et vise le zéro déchet plastique.

boissons non alcoolisées