Winetech Adobe stock

France, the World Leader in WineTech

Né officiellement en janvier 2020, l’écosystème WineTech regroupe aujourd’hui 71 jeunes pousses. Entretien avec son président, Laurent David, ancien cadre dirigeant d’Apple France, devenu startupper et vigneron bordelais.

Quand et comment est née la WineTech ?

Laurent David : « Le mouvement est né de façon spontanée en 2015 grâce à une poignée de jeunes entrepreneurs passionnés. En 2020, l’association a été officiellement créée et fédère aujourd’hui 71 jeunes pousses, deux fois plus qu’au moment de sa création. Sur un marché mondial de plus en plus concurrentiel, la WineTech fait le pari du virage digital pour redynamiser le secteur, et renouer avec les consommateurs. Sa mission est de valoriser toute la chaine de valeur de la filière vin. »

Sur quels segments sont positionnées les jeunes pousses de la WineTech ? 

Laurent David : « Notre écosystème est vaste et très riche.  Nos jeunes pousses sont présentes à tous les stades. En amont, dans les vignes, grâce à des robots ou encore l’utilisation de drones, des systèmes de capteurs et imagerie satellite pour prévoir quand vendanger…Pendant la vinification avec par exemples l’utilisation de sondes connectées pour mesurer la vinification en cuve. Il y a aussi des services proposés dans la traçabilité des vins, le développement de l’œnotourisme, sans oublier toutes les plateformes de ventes en ligne. Nos jeunes pousses ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 226 millions d’euros en 2021, une croissance de 30 % sur un an. »

Les investisseurs sont-ils prêts à les financer ? 

« D’après nos estimations, nos entreprises vont avoir besoin de 137 millions d’euros en 2022 pour se financer. Elles intéressent de nombreux business angels mais aussi les fonds traditionnels. Ainsi par exemple, la société de gestion Demeter vient de lancer le fonds VitiRev Innovation, doté d’un budget de 50 millions d’euros. »

Quels sont vos projets pour les prochaines années ? 

« La France est le leader mondial de la WineTech et notre écosystème se développe et se structure, avec par exemple la création l’an dernier du premier incubateur mondial de start-up dédié à notre activité, Start-up Win. De nombreuses start-up étrangères s’adressent à nous pour bénéficier de tout notre savoir-faire, de nos contacts, de nos infrastructures…. C’est le projet des prochaines années de nous internationaliser. Nous lançons aussi en mai la Wine Tech Community afin d’accueillir les vignerons et les maisons de négoce pour leur donner accès à nos start-up et co-construire directement des solutions avec eux. »

En savoir plus sur l’écosystème Winetech en France, cliquez ici.

En savoir plus sur le secteur des vins et spiritueux en France, consultez notre infographie.