Le foie gras, une valeur refuge par temps de crise

Le foie gras, une valeur refuge par temps de crise

 

Malgré un contexte difficile, les ventes de foie gras se sont envolées pour les fêtes de fin d’année et certains magasins se sont trouvés en rupture de stock.

Les professionnels sont soulagés : malgré une année 2020 marquée par deux confinements, la fermeture des restaurants et la grippe aviaire, les ventes de foie gras ont augmenté de 1,8 % en volume et de 1,4 % en valeur sur l’ensemble de l’année. « Nous avons gagné 1,2 million d’acheteurs supplémentaires sur l’année, s’est félicitée Marie-Pierre Pé, directrice du Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras. Elle y voit la preuve de « l’attachement indéfectible des Français à ce produit ».

Grand incontournable des fêtes de fin d’année, les ventes se sont envolées au mois de décembre. En effet, après les annonces gouvernementales de déconfinement pour les fêtes, les achats de dernière minute ont été décisifs : en grandes et moyennes surfaces, les ventes ont bondi de 32,2 % du 21 au 27 décembre et de 27,3 % du 28 décembre au 3 janvier ! Cet afflux a même créé des phénomènes de rupture dans certains magasins. « Le foie gras s’est avéré être une valeur refuge pour ces fêtes de fin d’année », souligne la professionnelle.

  • Essor du e-commerce –

Côté distribution, le comportement des consommateurs a sensiblement évolué en raison du contexte sanitaire.

« Il est important de souligner le développement du e-commerce, qui correspond au drive et aux ventes en ligne. Fabricants et distributeurs se sont adaptés aux demandes des consommateurs et les ventes ont augmenté de 100 % », souligneMarie-Pierre Pé.

« Il est important de souligner le développement du e-commerce, qui correspond au drive et aux ventes en ligne. Fabricants et distributeurs se sont adaptés aux demandes des consommateurs et les ventes ont augmenté de 100 % », souligneMarie-Pierre Pé. Sur le terrain, la vente directe a également su répondre aux attentes de proximité des consommateurs. « Les ventes directes correspondent aussi aux besoins des ménages, qui ont besoin d’être rassurés et ont progressé de 58,7 % », ajoute-t-elle. 

L’autre produit phare de la filière, le magret, a également été plébiscité par les Français. Il enregistre une croissance des achats des ménages de 10,2 % en volume et 8,6 % en valeur en 2020 par rapport à l’année précédente.

Fortement mobilisés, les professionnels ont prévu de nombreuses actions d’information en 2021 pour accompagner les consommateurs dans leurs envies de dégustation et de découverte : Portes Ouvertes dans les fermes et les entreprises à l’occasion des Journées du Patrimoine, Semaine du Foie Gras dans les restaurants, exposition en télévision en partenariat avec les grandes émissions culinaires de TF1 et de M6… l’année sera riche en surprises !

Pour en savoir plus sur le secteur agroalimentaire, n’hésitez pas à consulter notre page : Actualités.