Marie Michaud: Fourth Generation at the Head of the World’s Largest Honey Company

 

 

Marie Michaud, 4e génération à la tête du leader mondial du miel

Depuis un an, Marie Lecal-Michaud, dirige l’entreprise Famille Michaud, créée en 1920 et devenue numéro un mondial de la distribution de miel.

C’est en juillet dernier que Marie Lecal-Michaud, 33 ans, quatrième génération de la famille Michaud, reprend les rênes de la société éponyme. Installée à Gan, dans les Pyrénées Atlantiques, cette PME de 250 personnes, fondée par son arrière-grand-père en 1920, est devenue au fil des décennies le leader mondial de la distribution de miel. Avant de rejoindre l’entreprise dirigée par son père, la jeune femme a décroché un master 2 en management et stratégie des entreprises à l’Institut des études commerciales de Pau avant de travailler trois ans comme responsable de rayon chez Décathlon, à La Teste-de-Buch. Elle décide de rejoindre l’entreprise familiale il y a sept ans, comme directrice régionale, puis responsable des comptes clients. Elle devient directrice générale déléguée en 2018.

– Un duo de choc

Dans ce nouveau défi, Marie Lecal-Michaud est épaulée par sa sœur jumelle Julie Lecal-Michaud, nommée au poste de directrice des ressources humaines et financières et responsable du contrôle de gestion de l’entreprise. Un parfait binôme pour assurer la croissance de cette PME, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 154 millions d’euros en 2020…et n’a pas souffert de la crise sanitaire, au contraire : pendant le premier confinement, les ventes de miel ont bondi de 66 %.

« Pour s’approvisionner, l’entreprise achète 20 % de la production française de miel. Les miels de la famille Michaud sont ensuite expédiés dans 77 pays et l’entreprise réalise 19 % de ses revenus à l’export, principalement en Suède, en Italie et au Moyen-Orient. »

– 200 000 analyses par an

Il faut dire que ses dirigeants n’ont pas lésiné sur le contrôle des produits, le miel étant un produit souvent falsifié. L’entreprise est devenue en 1973 le premier laboratoire dans le monde du miel à s’équiper en IRMN (Identification Résonance Magnétique Nucléaire) pour définir l’origine des miels et détecter tout risque d’adultération. L’objectif est de s’assurer de la conformité du miel, et ce, dès sa récolte. Pour garantir cette qualité, 12 techniciens et ingénieurs réalisent plus de 200 000 analyses par an.

Ce sont ainsi les miels de plus d’un million de ruches qui sont passés au crible des 38 points de contrôle qualité du laboratoire Famille Michaud Apiculteurs.

Pour en savoir plus sur le secteur agroalimentaire, n’hésitez pas à consulter notre page : Actualités.